C’est désormais l’Autriche qui va fixer une partie de l’agenda européen

Nicolas Bay PE tribune

C’est désormais l’Autriche qui va fixer une partie de l’agenda européen:
Editorial de Nicolas Bay, co-président du groupe ENL, paru dans « La lettre du Groupe Europe des Nations et des Libertés » du 25 juin 2…
Source