Philippe Sollers victime du syndrome de Stendhal à Venise

Philippe Sollers victime du syndrome de Stendhal à Venise:    « Je me revois, à l’automne 1963, arrivant pour la première fois, de nuit, à Venise.       Je viens de Florence, me voici tout à coup s…
Source