« Plus fragile que de la vaisselle en faïence » : les confidences d’un homme touché par la maladie des « os de verre »

« Plus fragile que de la vaisselle en faïence » : les confidences d’un homme touché par la maladie des « os de verre »: Dès sa naissance, on découvre que Stéphane Froger est atteint de la « maladie des os de verre ». Dans son ouvrage « En mille morceaux » (ed. City), il …
Source